mummystyle

Eteignez vos PC et tenez vous loin de cette série ou vous deviendrez vite addict...

08:50:00


Oh non ! Votre curiosité vous a poussé à cliquer sur le lien de cet article et maintenant, vous voulez savoir de quoi il en retourne. Mais partez ! Il est encore temps... !





Vous êtes encore là ? Bon... c'est à vos risques et périls.


Aujourd'hui, j'ai décidé de vous parler des désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, ses pauvres enfants qui ont malheureusement perdu leurs parents dans un incendie. Histoire terriblement triste. Mais vous pouvez encore vous arrêter là, vous dire qu'ils ont été adopté par une adorable famille, qu'il se reconstruisent autour de parents aimants et attentionnés.

Non vraiment ? Vous voulez savoir la suite.
Bon d'accord.

Et bien sachez, chers petits lecteurs qu'ils ne trouveront jamais de gentil parents. Sachez qu'au contraire, leur vie basculent lorsqu'ils sont confiés à un mystérieux "Comte Olaf" qui n'a visiblement qu'une idée en tête : s'emparer de leur fortune. Le problème, c'est qu'aucun d'eux n'est majeur et que celui ci devra attendre... Qu'à cela ne tienne ! Olaf a plus d'un tour dans son sac et toutes les stratégies seront bonnes pour rafler l'immense fortune de ses pigeons ah ehm ! protégés.

La série

Pour l'instant, il n'existe qu'une seule saison sortie le 13 janvier. Celle-ci ne contient que huit épisodes (à mon grand désespoir) mais rassurez vous, deux autres saisons sont prévues. Pour en revenir à l'essentiel, la série est assez décalée. D'abord, le narrateur - une sorte de demi-voix off qui s'incruste dans l'histoire de temps à autre et qui vous protège des séquences un peu trop violente (âmes sensibles vous y trouverez votre compte) et suit de manière un peu sinique les aventures de nos trois héros.
J'ai eu ensuite du mal à savoir à quel époque appartient cette série. C'est peu déroutant. L'histoire baigne dans un esprit très "rétro", on a l'impression d'être plonger au XXème siècle et l'instant d'après, Olaf déboule avec un talky-walky ultra moderne ou évoque le visionnage en streaming. Un peu perturbant... 
J'aimerais maintenant faire un point sur les personnages. Je n'aurais qu'un deux termes pour les qualifier : TOTALEMENT BARRE. Mais vraiment. Entre  Olaf complètement cupide, sa troupe qui, honnêtement ne vaut pas mieux que lui et des intervenants paumés et à côte de la plaque. Niveau maison de fou, vous allez être servi. 


L'origine : Les livres

Initialement, cette série est tiré d'une longue série de livres - douze au total - écrit par Lemony Snicket. Je me souviens mettre plonger très tôt dans cet univers, lorsque j'étais au collège. J'avais été attirée par ce nombre impressionnant de livres, je trouvais ça énorme pour une histoire. Puis, totalement envoutée par le quatrième de couverture, j'avais commencé le premier tome. Et ensuite le deuxième, le troisième... pour dévorer chacun des bouquins. 

L'adaptation

C'est un des points sur lequel je ne transige jamais. Pour moi, l'histoire initiale doit être suivie (au moins dans les grandes lignes). J'ai vraiment du mal avec ceux qui prenne quelques détails du livre, conservent les personnages et bouleversent tout le reste. Ce n'est pas pour moi ! 
Pour ce qui est de cette série, elle est vraiment fidèle au livre. Même si je ne les avais plus lu depuis des années, j'ai trouvé la même histoire mêlant comédie et drame. Donc de ce coté, je suis assez satisfaite. Ils ont même poussé davantage le côté espion qui n'existait pas dans le livre. Que de bonnes choses en somme.

Neil Patrick Harris : Ce dieu !


J'adore cet acteur. Je l'avais découvert dans Gone Girl avec Ben Affleck mais là je l'ai adoré. Il joue à la perfection cet horrible personnage que l'on adore détester. Je dois dire qu'il reprend dignement la suite de Jim Carrey pour mon plus grand plaisir.
Je pense que l'acteur a du adoré jouer ce personnage et si c'est le cas, ça se sent. Dans ce rôle, il est grandiose. Il me fait presque oublier les autres personnages principaux et éclipse Violette, Claus et Prunille.



 Vous n'en avez pas encore assez ? Je vous laisse avec la bande annonce (que vous trouverais en cliquant sur le lien et qui vous dirigera vers allociné). Et si après tout ça, vous voulez toujours la regarder, sachez que vous la trouverez en ce moment sur Netflix. Mais, préparez-vous à l'histoire la plus triste de votre vie.

Cliquez ici si vous voulez voir cet horrible bande annonce mais vous pouvez encore faire marche arrière. Après, il sera trop tard...





You Might Also Like

0 commentaires

Articles les plus consultés