Astuces

L'important rituel du "coucher"

14:39:00




Je ne sais pas vous mais en tant que maman, je trouve que le "rituel" du coucher est super important. Pour ceux qui ne connaissent pas, cela se déroule au moment où nos petits bouts tombent de sommeil (ou pas) et, où il est temps de les confier au marchand de sable.
Selon l'âge, le rituel du coucher est plus ou moins "rempli". Au début, c'est changement de couche - bisou - calin - rebisou - on allume la veilleuse - dodo.

Pourquoi avoir instaurer un rituel ? 
Sur conseil du pédiatre, nous avons choisi cette méthode. Au début, c'était difficile, Lyloo pleurait, on souffrait de l'entendre crier. Elle a souvent dormit dans notre lit (y'a pas à culpabiliser surtout), au lieu de prendre place dans le sien. On a voulu reprendre les choses en main et l'installer réellement dans sa chambre.
Nous avons donc commencé notre petit rituel. D'abord simplement, puis au fils du temps, nous avons rajouté des choses comme le brossage de dents, les livres... Je ne vous parle aujourd'hui que de mon expérience. Je ne dis pas que j'ai la meilleure méthode, je serais d'ailleurs ravie de partager ça avec d'autres mamans et de savoir comme elles font.  



En tout cas, le coucher est un moment important dans le développement de bébé. Tous les enfants ne sont pas pareils mais parfois, certains méthodes marchent plus que d'autres. Mais il est certain que ce moment soulèvent une multitude de question, surtout quand c'est le premier enfant. 

Doit-on laisser un bébé crier ?  
Je m'écarte un instant de mon sujet pour m’intéresser à cette problématique, qui est l'angoisse de beaucoup de parents. Alors non. On ne laisse pas un bébé s’époumoner en se disant : "Boh, à force, il va se fatiguer...". NON. Si bébé pleure c'est qu'il y a un problème.
Mais parfois, bébé n'a rien. Il a mangé, sa couche est propre, on l'a câliné pendant une demi heure, il a ses doudous, sa veilleuse... Bref, il a tout. En discutant avec mon pédiatre, il m'a fait comprendre, encore une fois que bébé a besoin de cadres et de repères, de choses qu'on répète inlassablement pour le rassurer. Alors quand Lyloo pleurait, sans aucune "raison" apparente, quand nous étions sûre que rien ne clochait, nous avons instauré une sorte de "rythme". 

Bébé pleure. On le laisse 2 min.
Si ça continue, on rentre dans la chambre, on le rassure sans le sortir de son lit.
Bébé continue de pleure. On le laisse 5 min.
Si ça continue, on rentre de nouveau dans la chambre et on le rassure, toujours sans le sortir de son lit.
Bébé pleure toujours. On le laisse 8-10 min.
Si bébé continue de pleurer, on rentre dans la chambre, mais cette fois, avec une voix à la fois rassurante et ferme. Il faut lui faire comprendre que c'est l'heure de dormir.
Si au bout de ce cycle, bébé ne dort toujours pas, il est temps de le prendre dans vos bras et de le rassurer. Cela peut être fait bien avant s'il est en proie à une grosse colère et que vous jugez qu'il ne dormira pas. Vous êtes la seule personne capables de comprendre les besoins et les émotions de votre enfant (même si ce n'est pas évident). Prenez les conseils là où vous pensez qu'ils sont bons et n'écoutez que vous. VOUS savez ce qui est bon pour votre bébé.



Passons à notre fameux rituel. D'abord, il est important de déterminer l'heure du coucher. Pour Lyloo c'est 20h30 - 21h. On y va progressivement mais chaque soir, c'est toujours la même chose. 

1- Le "Lyloo, on va au dodo". Je pense que même inconsciemment, on trouve ça normal de prévenir Lyloo qu'elle va dormir. En ce moment, elle est très joueuse. Elle réponds "non" et se cache dans les oreillers en rigolant. Mais on ne lâche rien. 
Elle fait son tour de bisou si il y a du monde à la maison et au dodo. 
Selon les jours, c'est papa ou maman ou nous deux. Mais aux premiers instants de la vie de bébé, ça peut être intéressant de laisser le papa coucher bébé. Cela permet de créer un véritable lien entre eux, surtout quand Papa a du mal à se placer dans la relation mère - bébé. On les aime nos petits chats mais faut savoir partager avec Papa !

2- On brosse les dents. Chez nous, c'est un peu compliqué mais Lyloo commence peu à peu à ne plus manger le dentifrice... VICTOIRE. On lui apprends à faire "hiiiiiiii" et on l'aide à brosser les dents. 
On peut jouer aussi à l'imitation en se brossant les dents en même temps que bébé pour l'encourager à faire pareil (selon les âges, les enfants sont plus ou moins réfractaires).
Nous utilisons une brosse à dents de la marque AUCHAN, ainsi qu'un dentifrice de la même marque à la framboise-fraise. Je vous en parlerais bientôt dans un nouvel article.

3- Une fois, les dents brossées, direction la chambre. Après avoir mit le pyjama, on s'installe dans un coin de sa chambre, entre les peluches pour lire un livre tranquillement, calé contre maman ou papa.Vous pouvez aussi l'installer dans son lit, au choix.
L'important est de ne pas lire un livre trop long ou qui lui demande trop de réflexion. Exit les livres interactif, les imagiers qui demandent trop d'investissement de la part de bébé.

J'ai plusieurs livres à vous proposer :



    - Les livres marionnettes. Vraiment super pour garder l'attention de bébé et l'intriguer suffisamment de temps. Généralement, les histoires sont courtes, les animaux mignons et bébé sera heureux de le voir s'animer.






     - Les livres musicaux. J'adore ce genre de livre avec des puces qui permettent de déclencher une comptine ou une histoire. Ici, il est question de berceuse, douce avec des dessins colorés. Vous pourrez même connaître votre heure de gloire (sa changera des chansons dans la douche) et enchanter bébé avec votre douce voix mélodieuse. 


     - Une histoire par soir. Sympa ces livres, avec 365 histoires, une par soir. C'est court, généralement avec une morale et votre petit loup sera content de lire avec vous cette histoire. Quand je gardais des enfants (6-8 et 10 ans), c'était vraiment le moment que l'on préféraient. Franchement, j'en ai gardé un super souvenirs et je sais qu'il aimaient m'écouter, bien emmitouflés dans leurs lits. 
A la maison, on a la version Disney (je possède 3 tomes actuellement et j'en suis très contente). C'est plutôt cool, les enfants connaissent généralement les personnages évoqués et écouter de nouvelles histoires avec des personnages connus, c'est quand même plus sympa. 

4- Les dernières vérifications. Impossible d'oublier la tétine, le doudou et la veilleuse. Lyloo a vraiment besoin de ça pour dormir (y compris de la montagne de doudou qui a envahit progressivement son lit). Je pense que ça la rassure d'avoir tous ses "indispensables" auprès d'elle et ça lui permet d'avoir un sommeil apaisé.

La veilleuse : le point crucial de la nuit. 


Lyloo avait tendance à se réveiller la nuit (l'âge de deux ans et celui des terreurs nocturnes et souvent ils se réveillent pour des petits cauchemars). Le cadeau de ma belle-mère offert au dernier Noël nous a un peu sauvé la vie. 

Voici le joli hippopotame de la marque VTECH, je vous le présenterais dans un prochain article (cette petite merveille mérite SON article) mais franchement il est su-per. Pour résumer, il s'allume automatiquement selon le bruit, on le règle sur différentes musiques...


On peut utiliser d'autres méthodes comme :
     - Les doudous musicaux apaisant,
     - Les "mange-cauchemars": c'est simple (l'enfant a peur de quelques choses, on l'écrit sur un papier et on l'enferme dans le mange cauchemar).
J'ai hâte de le tester, ce sont des doudou un peu particulier qui aide l'enfant à exprimer ses peurs et c'est vraiment bien pour permettre aux parents de mieux comprendre leurs angoisses.

Une fois la veilleuse allumé, bébé s'endort. Il arrive qu'elle pleure cinq minutes mais pas plus (si ça excède cinq minutes, c'est qu'il y a un problème). Et voilà bébé dort.


Bonne nuit à vous aussi :*
Surtout : commentez, aimez, partager !
 
 

You Might Also Like

5 commentaires

  1. Article parfait comme d'hab! J'adore vraiment ! ♥

    RépondreSupprimer
  2. Le rituel du coucher est chez nous aussi vraiment important, cela fait 4 ans qu'il est mis en place et, malgré quelques période où c'était plus compliqué, ça marche pas mal... Du coup, on le mets en place aussi pour bébé 2. Chez nous c'est, les dents, le pipi, une histoire, un GROS câlin et bisous à chacun et dodo (après avoir bu un peu, il nous le réclame avant de s'allonger)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'une fois que l'on a essayé, on l'adopte très facilement. Bon, c'est sur, c'est difficile de toujours faire la même chose quand ils sont petits (vers deux ans et qu'ils bougent partout) mais je pense sincèrement que ça les aide à) avoir un cadre et des repères et que ça n'est que bénéfique !

      Supprimer
  3. Merci pour cet article qui résume très bien le rituel du coucher. Crutial pour nous aussi. Et ce dès toute petite.Elle a 2 ans 1/2 actuellement. Louanne a toujours eu un problème avec l'endormissemment. Je me suis rendue compte qu'elle ne pouvait pas s'endormir aussi "tôt" que les autres enfants. Chez nous c'est 21h/21h30.on commence le rituel à 20h45.
    Le plus dure pour moi, c'est la durée. Cela peut prendre de 30mn à 1h de rituel. Parce que je ressens qu'elle n'est pas prête. Donc elle va l'évoquer en colère. Ce qui n'est pas le but avant de dormir.
    Donc on prépare ses livres,ses 2 veilleuses dont le fameux hippopotame, plus une murale. Pipi. Lecture. Bibi de lait. Bisou. Câlin. On vérifie qu'il y a bien toutes la ribambelle de tétines,et puis dodo.
    Si jamais je ne fais pas comme d'habitude,je l'a presse ou autre. C'est raté ! Petite il fallait que je recommence tout le rituel ...

    RépondreSupprimer
  4. J'ai oublié. Merci pour le doudou "Mange cauchemars". Je trouve que c'est vrmt génial. Ça permet à l'enfant d'exprimer ses peurs et de les enfermer qq part. Elle fait bcp de terreurs nocturnes. Elle me dit souvent qu'un Mr va venir l'a manger ou son papa ou moi même. Je l'a rassure. Mais c'est très troublant quand votre fille vous dis cela.

    RépondreSupprimer

Articles les plus consultés